Ramonage de cheminée : les règles d’entretien

Le ramonage de cheminée est encadré par un cadre légal. Tout comme l’ensemble de vos équipements de chauffage, votre cheminée est soumise, elle aussi, à une obligation d’entretien régulière.

Pour beaucoup, les règles d’entretien et les spécifications relatives à cet entretien restent floues. Découvrez l’ensemble des modalités relatives à votre entretien dans cet article. Une question subsiste ? N’hésitez pas à nous contacter !

Ramonage de cheminée : à quelle fréquence ?

Le ramonage de cheminée est obligatoire est régi par arrêtés préfectoraux ou municipaux. Il est requis au minimum une fois par an, mais le plus souvent, l’obligation requiert d’être appliquée deux fois par an dont une fois pendant la période de chauffe.

Pour vous assurer du respect des normes de votre municipalité, vous pouvez tout à fait demander à consulter ces arrêtés dans votre mairie.

Qu’est-ce que je risque en cas de non-respect de cette obligation ?

Si vous veniez à ne pas respecter cette obligation, vous seriez passibles d’une contravention de 3ème classe, soit 45€ minoré, 68€ en simple ou 180€ en majoré.

Et attention, il existe des produits chimiques pour procéder au ramonage de vos conduits, mais le ramonage par produit chimique n’a aucune valeur légale. À la suite d’un entretien par un ramoneur professionnel, une attestation vous est remise.

Cette attestation fait preuve du bon respect de la réglementation et pourra vous être demandé par votre municipalité ou votre assurance en cas de sinistre ou de début d’incendie. Votre assureur serait en droit de refuser de vous assurer si vous n’aviez pas rempli cette obligation.

Pourquoi une telle obligation d’entretien de cheminée ?


L’entretien de cheminée n’est pas mis en place pour vous contraindre, mais bel et bien pour assurer votre sécurité et celle de votre famille. Chaque année de nombreux débuts d’incendies commencent à se propager dans des conduits de cheminée mal entretenus.

Les cheminées présentent aussi un risque important d’intoxication au monoxyde de carbone. Près d’une centaine de personnes meurent chaque hiver en France après avoir inhalé ce gaz incolore et inodore et 5 000 personnes seraient exposés à des intoxications. Ces intoxications sont principalement dues à des défauts du matériel de chauffe ou à des conduits mal entretenus.

Comment se déroule le ramonage de cheminée ?

Le coût d’un ramonage de cheminée avoisine généralement les 80€. Il dure une vingtaine de minutes approximativement, mais peut varier selon l’état du matériel.

Le professionnel doit veiller à vider les cendriers, ôter les chenets et les plaques en fonte, démonter le déflecteur de fumée. Après avoir retiré les pièces, il procédera au ramonage par hérisson qu’il introduira par le bas ou le haut selon la praticité. Puis il grattera avec une brosse avant de réajuster la couronne.

Propriétaire ou locataire quelles obligations ?

L’obligation d’entretien s’applique au propriétaire du bien, mais les frais d’entretien incombent à l’utilisateur du conduit de chauffe, soit au locataire. Les frais d’entretien sont donc bien souvent inclus dans les charges locatives.

Pour ce qui est le cas des syndics de copropriété, c’est eux qui sont chargés de s’occuper des conduits collectifs. Les conduits individuels par ailleurs, sont eux à la charge de l'occupant.

 

Vous l’aurez compris, tout comme l’entretien d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur, le ramonage de votre cheminée est obligatoire. Et ceci, dans le but de garantir la sécurité de votre foyer.

Vous souhaitez faire appel à une équipe de professionnels pour le ramonage de votre cheminée ? N’hésitez pas à faire appel à nos services et à prendre rendez-vous en ligne sur notre plateforme.

Notre plateforme vous permet de prendre contact auprès de personnels locaux certifiés et de pouvoir accéder à votre espace client à n’importe quelle heure pour imprimer vos attestations d’entretien.